Une vie plus saine pour les chats et les chiens.
Chaton Sacré de Birmanie et Yorkshire terrier adulte en noir et blanc sur fond blanc

Ensemble, nous sommes les gardiens de la santé de nosanimaux

Nous voulons tous la meilleure santé qui soit, pour nous -même, notre famille et nos animaux. En ces circonstances extraordinaires, il est important de ne pas négliger les saines habitudes qui contribuent à notre santé.

Afin de vous appuyer, voici des renseignements pratiques pour veiller à la santé et au bien-être de nos chats et de nos chiens, maintenant et pour toujours.

Black and white Labrador and Sacred Birman playing with toys

Faits importants à savoir

L’épidémie de COVID-19 en cours résulte de la transmission d’humain à humain. Selon l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), il n’existe à ce jour aucune donnée permettant de croire que les animaux de compagnie jouent un rôle dans la transmission de la COVID-19. Pour suivre l’évolution rapide de la situation et obtenir les plus récents renseignements à ce sujet, veuillez consulter les sites internet de l’OIE ou de la WSAVA (World Small Animal Veterinary Association).

Checklist illustration

Veillez à ce que vos animaux aient accès à de l’eau propre en tout temps.

 Assurez-vous que la nutrition de chacun de vos animaux soit appropriée pour sa santé (particulièrement pour les animaux qui reçoivent une formule vétérinaire spéciale). Vérifiez que vous détenez une quantité suffisante des aliments requis et communiquez avec votre vétérinaire si vous avez des questions au sujet des besoins nutritifs de votre compagnon.

Alors que vous et votre famille passez plus de temps à la maison, il est important que chaque animal fasse l’exercice dont il a besoin. Trouvez de nouvelles façons de jouer à l’intérieur; les casse-tête alimentaires et les jouets peuvent aider à stimuler le mental de votre compagnon tout en lui faisant faire une activité physique.

Veillez à ce que votre chien marche suffisamment à l’extérieur, en respectant les recommandations gouvernementales. Lorsque vous promenez votre chien, gardez une « distance sociale » avec les aunes et animaux. 

Ne relâchez pas les bonnes pratiques d’hygiène. Pour vous, ceci inclut de se laver les mains à fond après avoir manipulé des animaux de compagnie, et de laver leurs bols et les surfaces de contact. Pour vos animaux, nettoyez leurs pattes et leur corps en utilisant exclusivement de l’eau et un savon ou un shampoing doux, adapté à l’animal. N’utilisez jamais de nettoyants puissants contenant du chlore ou de l’alcool : ces produits sont nuisibles pour les animaux et peuvent être toxiques s’ils sont léchés.

 Si vous devez vous séparer de vos animaux pour une certaine période, prévoyez des moyens de veiller à sa sécurité et à ses besoins.  

L'introduction d'une nouvelle formule devrait se faire graduellement sur 5 à 7 jours, pour éviter des problèmes digestifs. Nous suggérons de procéder ainsi :

JOURS 1-2 : 75 % ancien aliment + 25 % nouvel aliment
 
JOURS 3-4 : 50 % ancien aliment + 50 % nouvel aliment
 
JOURS 5-6 : 25 % ancien aliment + 75 % nouvel aliment
 
JOUR 7 : 100 % nouvel aliment

Ce guide est aussi pratique pour faciliter la transition du sac actuel au prochain sac d'un même produit.

 

Si vous êtes atteint de la COVID-19 (infection confirmée ou soupçonnée) et que vous êtes en convalescence à la maison, évitez le contact rapproché avec votre animal, dans la mesure du possible. S’il n’y a personne d’autre qui puisse prendre soin de votre animal, respectez les mesures d’hygiène recommandées et portez un masque, si possible.

Communiquez avec votre vétérinaire si vous avez des inquiétudes au sujet de la santé de vos animaux.  

En santé et heureux, ensemble 

La science a démontré que les animaux procurent des bienfaits réels pour la santé, tant physique qu’émotive, de leurs propriétaires. Les animaux peuvent nous aider à traverser ces moments difficiles **. 

Des études ont aussi découvert que les animaux peuvent jouer le rôle de tampons contre le stress ; ils réduisent souvent la détresse associée aux expériences qui génèrent de l’anxiété et contribuent à réduire notre perception de la douleur physique et émotionnelle**.

Man walking his dog illustration

*Source: World Organisation for Animal Health (OIE), the World Health Organisation (WHO) and the World Small Animal Veterinary Association (WSAVA)

**Source: Waltham Human Animal Interaction Playbook