Aider les chiens et les chats à mener une vie plus saine.
Sacred Birman kitten and Yorkshire Terrier adult standing in black and white on a white background

Ensemble, nous sommes responsables de la santé de nos animaux

En ces circonstances exceptionnelles, nous voulons tous assurer la meilleure santé possible pour nous-même, nos familles et nos animaux de compagnie. Pour y parvenir, il est important de garder en tête les bons réflexes.

Afin de vous y aider, vous trouverez les informations pratiques qui vous permettront de favoriser au mieux la santé et le bien-être pour vos chats et vos chiens.

Labrador noir et blanc et Sacré de Birmanie jouant avec des jouets

Information importante

Le COVID-19 est un virus humain et le plus grand risque de transmission connu (à l'heure actuelle) est d’homme à homme, et non par des animaux de compagnie. Cependant, il est possible que des animaux de compagnie soient contaminés par le SRAS-CoV-2, le virus qui provoque le COVID-19 chez l'homme. Mais à ce stade, il est peu probable que les animaux de compagnie présentent un risque de transmission à l'homme. Nous continuons cependant à souligner l’importance de respecter les bonnes mesures d’hygiène ; lavez-vous donc bien les mains après avoir touché vos animaux domestiques ou ceux des autres.

Les autorités recommandent également ce qui suit : "Si vous avez des symptômes liés au COVID-19, limitez au maximum les contacts avec les animaux de compagnie et les autres animaux, comme vous le feriez avec d'autres personnes."

Pour obtenir les dernières informations à date face à cette situation évoluant rapidement, nous vous conseillons de consulter les sites internet de l'OIE ou du WSAVA (World Small Animal Veterinary Association).

Checklist illustration

Veillez à ce qu'il y ait toujours de l'eau potable fraîche à disposition pour vos animaux.

 

Veillez à ce que chacun de vos animaux de compagnie reçoive la nutrition adaptée à ses besoins, en fonction de son mode de vie et de sa santé (et particulièrement pour les animaux qui suivent un régime alimentaire particulier, recommandé par le vétérinaire).

Il est essentiel de passer progressivement à un nouvel aliment. Votre chat ou votre chien peut ainsi s’adapter lentement et vous lui évitez des problèmes digestifs. La transition s’effectue en 1 semaine conformément au schéma ci-dessous.

Jour 1 et 2 ; 75 % de l’ancien aliment + 25 % du nouvel aliment

Jour 3 et 4 : 50 % de l’ancien aliment + 50 % du nouvel aliment

Jour 5 et 6 : 25 % de l’ancien aliment + 75 % du nouvel aliment

Jour 7 : 100 % du nouvel aliment.

Passez uniquement à une nouvelle alimentation si c’est nécessaire, par exemple si votre chaton devient un chat adulte, si votre chiot devient un chien adulte, si vous voulez soutenir davantage la digestion, si votre animal de compagnie est trop gros,…Ne changez pas d’alimentation sans raison tout simplement parce que vous pensez que votre chien ou votre chat a besoin de variété. Les chiens et les chats n’ont pas besoin de variété dans leur alimentation. Au contraire, cela peut perturber leur système digestif et les rendre difficiles.

Tout comme il vous est demandé de rester à la maison, il est également important de garder vos animaux de compagnie à l'intérieur. Laissez votre chien sortir régulièrement pour faire ses besoins. Il est également important que vos animaux continuent à faire suffisamment d'exercices. Organisez des séances de jeux à l'intérieur - casse-tête d'alimentation, et jouez plus souvent avec votre chat ou chien. C'est également utile pour la relaxation mentale de vos animaux de compagnie.

Assurez-vous que les promenades de votre chien soient suffisantes en tenant compte des directives gouvernementales. Vous êtes priés de garder vos distances avec les autres personnes et/ou animaux.

Veillez à respecter les bonnes mesures d'hygiène. Lavez-vous les mains après avoir caressé votre animal de compagnie, gardez toujours leur gamelle propre ainsi que les surfaces avec lesquelles il est en contact.

Si vous êtes vous-même contaminé par le COVID-19 (que cela soit confirmé ou suspecté) et que vous êtes en convalescence à la maison, évitez autant que possible tout contact avec vos animaux de compagnie. S’il n’y a personne d’autre à la maison qui peut s’en s'occuper, essayez de le faire garder par quelqu’un d’autre.

Si des circonstances vous obligent à vous séparer de votre animal pour une durée indéterminée, assurez-vous de lui garantir sa santé et les soins dont il a besoin.

N'hésitez pas à contacter votre vétérinaire si vous avez le moindre doute sur la santé de votre animal.

En bonne santé et heureux ensemble

Il a été démontré scientifiquement que les animaux de compagnie procurent des bénéfices santé - physiques et émotionnels - évidents à leurs possesseurs. Ils peuvent contribuer à vous soutenir durant cette période*.

Des études ont également démontré que les animaux pouvaient jouer un rôle anti-stress. Ils contribuent à nous détendre suite à des situations d'anxiété et aident à diminuer notre perception de la douleur physique ou émotionnelle*.

Illustration d'un homme promenant son chien

*Source: Waltham Human Animal Interaction Playbook