INFORMATION IMPORTANTE “Urinary S/O mousse pour chien 410g” et “GI Low fat mousse pour chien 410g”

En savoir plus

À la découverte du Yorkshire terrier

Petits mais courageux, ces petits chiens compensent largement leur manque de taille par leur caractère. Connus pour leur tempérament fougueux mais amical, les yorkshire terriers ont beaucoup de personnalité, sont de bonne compagnie et forment des liens étroits avec leur famille humaine. Dotés de toutes les caractéristiques d'un vrai terrier, ils font également de bons petits chiens de garde. En raison de tout cela et de leur magnifique crinière de longs poils soyeux, ils sont souvent décrits à juste titre comme des « lions miniatures ».

Nom officiel : Yorkshire terrier

Autres noms : Yorkshire

Origines : Royaume-Uni

Gros plan d'un yorkshire terrier en noir et blanc
  • Tendance à baver

    1 out of 5
  • Toilettage

    4 out of 5
  • Perte de poils

    1 out of 5
  • Tendance à aboyer

    3 out of 5
  • Niveau d'énergie*

    1 out of 5
  • Sociable avec les autres animaux

    3 out of 5
  • Apprécie les températures élevées ?

    2 out of 5
  • Apprécie les températures basses ?

    1 out of 5
  • Adapté à la vie en appartement

    5 out of 5
  • Capacité à rester seul ?*

    2 out of 5
  • Animal de compagnie ?*

    3 out of 5
* Nous déconseillons de laisser des animaux seuls pendant de longues périodes. La compagnie peut prévenir une détresse émotionnelle et des comportements destructeurs. Parlez-en à votre vétérinaire pour connaître ses recommandations. Chaque animal de compagnie est différent, y compris au sein d'une même race. Cet aperçu des spécificités de cette race ne doit donc être pris qu'à titre indicatif. Pour avoir un animal de compagnie heureux, en bonne santé et bien intégré, nous vous recommandons de l'éduquer et de le sociabiliser, ainsi que de couvrir les besoins essentiels à son bien-être (sans oublier ses besoins sociaux et comportementaux). Un animal ne doit jamais être laissé sans surveillance avec un enfant. Contactez votre éleveur ou votre vétérinaire pour plus de conseils. Tous les animaux domestiques sont sociables et préfèrent avoir de la compagnie. Cependant, on peut leur apprendre à supporter la solitude dès leur plus jeune âge. Pour vous faire aider, demandez l'avis de votre vétérinaire ou d'un éducateur canin
Illustration d’un Yorkshire terrier noir et marron
MâleFemelle
TailleTaille
18 - 20.5 cm18 - 20.5 cm
PoidsPoids
1.8 - 3.2 kg1.8 - 3.2 kg
ChiotÂge adulte
De 2 à 10 moisDe 10 mois à 8 ans
Âge matureeÂge avancé
8 à 12 ans12 à 22 ans
Jeune chiot
De la naissance à 2 mois
Chiot Yorkshire terrier courant dans l’herbe et les fleurs jaunes
1/7

Comportement du yorkshire terrier

Tout ce que vous devez savoir sur la race

Ne vous laissez pas tromper par cette allure délicate, cette crinière de poils soyeux et ce joli nœud. Il a peut-être l'air de passer son temps au salon, mais le yorkshire terrier est un petit chien robuste, résistant et intelligent. C'est un terrier à part entière, audacieux, intrépide et tenace, cette dernière caractéristique étant un vestige de son passé de chasseur.

Élevé dans le nord de l'Angleterre pendant la révolution industrielle (oui, malgré cette attitude hautaine, leurs racines sont ouvrières), le yorkshire terrier était à l'origine chargé de débarrasser les mines et les usines textiles des nuisibles. Ce n'est qu'à la fin de l'époque victorienne qu'il est devenu populaire en tant que chien d'appartement et a commencé, littéralement, à vivre dans le luxe au sein des classes supérieures anglaises.

En effet, avec leur allure royale, les yorkshire terriers semblent avoir toujours été destinés à de grandes choses. Mais, en réalité, il s'agit d'une race amicale et joueuse, dotée d'une nature curieuse qui la rend très amusante.

Parmi les autres caractéristiques des yorkshire terriers, ils sont friands d'attention et aiment rester près de leurs maîtres. Ils peuvent être assez protecteurs envers eux si le besoin s'en fait sentir et, dans certains cas, ils peuvent être un peu pleurards. C'est pour cette raison, en plus de leur taille de petite taille, qu'ils conviennent mieux aux familles avec des enfants plus âgés.

Connus, bien sûr, pour leur fourrure soyeuse et éblouissante, ils sont souvent coiffés d'un accessoire pour protéger leurs yeux de leur frange. Il existe également plusieurs styles de coupe à la mode. Il est intéressant de noter que le poil long et fin du yorkshire terrier est exceptionnellement fin et ressemble davantage à des poils humains ou à du crin de cheval. Il nécessite un peu d'entretien pour rester brillant, mais, d'un autre côté, le yorkshire est une race qui ne perd pas vraiment ses poils, donc pas besoin de passer l'aspirateur sur le canapé.

Le yorkshire terrier étant l'une des plus petites races de chien, sa taille compacte lui permet de s'adapter à la plupart des intérieurs. Compagnon idéal pour les personnes vivant seules, le yorkshire est également l'une des races qui vivent le plus longtemps. Il n'est donc pas surprenant que le yorkshire terrier soit l'une des races naines les plus populaires dans le monde.


Yorkshire terrier avec un nœud papillon rouge debout sur un mur de pierre
2/7

À savoir sur le yorkshire terrier

1. Le conte de deux terriers

Dans le livre illustré de L. Frank Baum, Le Magicien d'Oz, le petit chien Toto semble être un yorkshire terrier. Cependant, lorsque l'histoire a été adaptée au cinéma, le rôle principal a été volé par un cairn terrier. Les yorkshires ont cependant pris leur revanche en apparaissant dans le film d'Audrey Hepburn, Drôle de frimousse, qui mettait en scène son propre chien.

2. Tendre l'oreille...

Parmi les autres faits amusants sur le yorkshire terrier, saviez-vous que les chiots naissent avec des oreilles tombantes ? Qui plus est, dans certains cas, elles le restent toute leur vie. Ce n'est un problème que si vous avez l'intention de faire participer votre yorkshire à des expositions, car les juges recherchent des oreilles droites pour cette race, mais ce n'est en aucun cas un problème pour le chien. En outre, beaucoup de gens trouvent cette qualité plutôt attachante.

Yorkshire terrier fixant l'objectif en noir et blanc
3/7

Historique de la race

Venant du nord-est de l'Angleterre, le yorkshire terrier est nommé d'après le comté dont il est originaire. Rien de surprenant à cela. Ce qui est peut-être un peu plus inattendu, c'est que son histoire est étroitement liée à la révolution industrielle.

À cette époque, dans les années 1800, il était courant pour les mineurs et les ouvriers des usines de se rendre dans la région à la recherche d'un emploi, et parmi eux se trouvaient un certain nombre d'Écossais. Ces prétendants au travail venus du nord ont apporté avec eux leurs propres races de terriers, et, avec le temps, ces chiens écossais se sont croisés avec les variétés anglaises. C'est ainsi qu'est née la race yorkshire terrier que nous connaissons et aimons aujourd'hui.

Bien que nous ne puissions pas être certains de leur ascendance précise, on pense que le yorkshire terrier est né du croisement d'au moins trois races de terrier : l'ancien Black and Tab, le bichon maltais et le skye terrier. Quoi qu'il en soit, ces petits terriers robustes ont acquis la réputation d'être d'excellents chiens de chasse et ont été utilisés pour attraper les petits nuisibles dans les mines et les usines. La race a été officiellement reconnue par le Kennel Club d'Angleterre en 1886.

À la fin de l'ère victorienne, le yorkshire terrier est devenu un animal de compagnie populaire et un chien de salon apprécié des classes supérieures anglaises. Cependant, la popularité de la race s'est rapidement étendue bien au-delà du Yorkshire et jusqu'aux États-Unis. Depuis lors, le yorkshire est un chien très apprécié dans le monde entier.


4/7

De la tête à la queue

Particularités physiques du yorkshire terrier

1
2
3
4
5

1.Tête

Tête et corps couverts d’une abondance de poils soyeux.

2.Face

Visage présentant des yeux bruns interrogateurs et un nez noir, surmontés d’oreilles dressées.

3.Corps

Corps petit et compact avec un dos droit et des éléments bien proportionnés.

4.Fourrure

Coloration pouvant varier dans des nuances allant du feu pâle et de l’or roussâtre au bleu acier foncé, avec des reflets blancs.

5.Queue

Queue longue et ondulée, presque comme celle d’un cheval, portée légèrement plus haut que la ligne du dessus.
Deux chiots yorkshire terriers assis dans un grand pot de fleurs
5/7

Points à surveiller

Découvrez quelques points intéressants sur votre yorkshire terrier, pour connaître les caractéristiques spécifiques de la race ou avoir un aperçu général sur sa santé

Les petites pattes du yorkshire ont besoin de soins spéciaux

L'un des problèmes les plus courants chez le yorkshire terrier est la luxation de la rotule. Autrefois connue sous le nom de « genou instable » chez l'homme, elle se produit lorsque la rotule se déboîte, littéralement. Les symptômes peuvent inclure une gêne évidente, une boiterie ou une démarche bizarre, et peuvent également entraîner de l'arthrite plus tard dans la vie. Comme toujours, il vaut mieux prévenir que guérir, il est donc préférable de garder votre yorkshire à l'écart de tout endroit où il pourrait essayer de sauter. Si, toutefois, l'affection se manifeste, il existe de nombreuses solutions, allant des exercices de musculation et de la gestion du poids aux médicaments anti-inflammatoires. La chirurgie a un bon taux de réussite.

Il est préférable d'utiliser un harnais au lieu d'une laisse

Comme beaucoup de petites races de chien, les yorkshire terriers peuvent être sujets à une affection connue sous le nom de collapsus trachéal, qui consiste en un rétrécissement ou un affaissement de la trachée. Cela peut provoquer une obstruction des voies respiratoires et entraîner des symptômes allant d'une toux rauque à une respiration bruyante et des bâillements. Dans les cas graves, elle peut également provoquer des évanouissements. Causée par une faiblesse génétique, cette affection est souvent déclenchée si un yorkshire terrier s'élance en avant lorsqu'il porte un collier et une laisse, ou si son maître tire trop fort sur la laisse. Il est donc fortement recommandé d'opter pour un harnais, qui permet également un meilleur contrôle.

Il est important de prendre soin de leurs dents et de leurs gencives

Une autre chose à surveiller avec les yorkshire terriers est la santé dentaire. En raison de leur bouche plus petite et plus encombrée, ils peuvent être plus sujets à des problèmes tels que la gingivite (une inflammation des gencives) ou la maladie parodontale (lorsque toute la structure de soutien de la dent est affectée).

Dans les cas les plus graves, la bactérie qui en résulte peut se propager dans le corps et endommager le foie et les reins, il est donc important de rester vigilant. La bonne nouvelle, cependant, est qu'un brossage quotidien permet d'éviter les problèmes. Si les dents restent propres et saines, le risque d'infection des gencives est réduit dès le départ. Une bonne alimentation est également essentielle, tout comme des contrôles réguliers auprès d'un professionnel.

Une alimentation saine pour soutenir la santé de votre yorkshire terrier

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors du choix de l'alimentation d'un yorkshire terrier : son âge, son mode de vie, son niveau d'activité, son état physiologique et sa santé, y compris les maladies ou les sensibilités potentielles. La nourriture apporte l'énergie nécessaire pour couvrir les fonctions vitales d'un chien. Par ailleurs, une formule nutritionnelle complète doit contenir un équilibre précis de nutriments pour éviter toute carence ou excès dans son alimentation, tous deux susceptibles de compromettre sa santé. Les recommandations suivantes concernent les animaux en bonne santé. Si votre chien présente des signes indicant qu'il pourrait avoir des troubles de santé, consultez votre vétérinaire qui vous prescrira un aliment spécifique. De l'eau propre et fraîche doit être à mise à la disposition de votre yorkshire terrier en permanence, afin de garantir sa santé urinaire. Emmenez de l'eau lorsqu'il fait chaud et surtout lorsque votre chien se dépense, afin de lui en proposer fréquemment.

Les besoins d'un chiot yorkshire terrier en termes d'énergie, de protéines, de minéraux et de vitamines sont bien supérieurs à ceux d'un adulte. Un chiot a besoin d'énergie et de nutriments pour entretenir son corps, mais aussi pour grandir et se développer. Le système immunitaire d'un chiot yorkshire terrier se développe progressivement jusqu'à l'âge de 10 mois. Un complexe d'antioxydants, dont la vitamine E, peut contribuer à renforcer ses défenses naturelles pendant cette période de grands changements, de découvertes et de nouvelles rencontres. Ses fonctions digestives sont également différentes de celles d'un yorkshire terrier adulte : leur système digestif n'est pas encore mature, il est donc important de leur proposer des protéines hautement digestibles qui seront utilisées efficacement par l'organisme. Un apport équilibré en fibres, comme le psyllium, peut aider à faciliter le transit intestinal et des prébiotiques (FOS) peuvent favoriser la santé digestive et équilibrer la flore intestinale, ce qui contribue à des selles de bonne qualité.

De même, les dents d'un chiot, qui sont initialement des dents de lait, ou premières dents, avant d'être remplacées par les dents définitives, sont un facteur important qui doit être pris en compte lors du choix de la taille, de la forme et de la texture des croquettes. Cette phase de croissance implique également des besoins énergétiques élevés. L'aliment doit donc offrir une haute teneur énergétique (exprimée en Kcal/100 g d'aliment). Par ailleurs, les concentrations de tous les autres nutriments seront également plus élevées que la normale dans un aliment spécialement formulé pour la croissance. Préserver la santé de leur pelage long et soyeux nécessite des nutriments tels que les acides gras oméga 3 (EPA-DHA), les acides gras oméga 6, l'huile de bourrache et la biotine. Il est recommandé de diviser la ration quotidienne en trois repas par jour jusqu'à l'âge de six mois, puis de passer à deux repas par jour.

Il vaut mieux éviter de nourrir votre yorkshire terrier avec des aliments destinés à la consommation humaine ou des friandises grasses et ce, tout au long de sa vie. Récompensez-les plutôt avec des croquettes prélevées sur leur ration afin d'éviter une prise de poids excessive.

Voici les principaux objectifs nutritionnels pour un yorkshire terrier adulte :

Préserver la santé et la beauté de la peau et du pelage grâce à l'apport enrichi d'acides gras essentiels (oméga 3, EPA-DHA, et oméga 6), huile de bourrache et biotine.

Satisfaire son appétit difficile. Les croquettes doivent être très petites et adaptées à la mâchoire miniature du yorkshire terrier afin qu'il puisse facilement les assimiler. Combiné à des arômes et à des saveurs de qualité, cela aidera à stimuler son appétit difficile.

Maintenir un poids idéal grâce à des ingrédients hautement digestibles et à une teneur adaptée en matières grasses.

Préserver la santé du système digestif. Une alimentation formulée avec un apport équilibré en fibres, pour faciliter le transit intestinal, et en protéines hautement digestibles, contribue à une bonne qualité des selles.

Pour les yorkshire terriers vivant principalement à l'intérieur, en raison d'une activité réduite, il est important de suivre strictement les conseils d'alimentation inscrits sur l'emballage afin d'éviter une prise de poids excessive. Il en va de même pour les yorkshire terriers, stérilisés, la stérilisation étant un facteur de surpoids.

Passé l'âge de 8 ans, le yorkshire terrier commence à présenter les premiers signes de vieillissement. Une alimentation enrichie en antioxydants permet de maintenir la vitalité, et des nutriments clés, tels que la taurine, favorisent la santé de la fonction cardiaque. Le vieillissement s'accompagne également d'une modification des capacités digestives et de besoins nutritionnels particuliers. Les aliments pour yorkshire terriers âgés doivent donc présenter les caractéristiques suivantes :

Teneur plus élevée en vitamines C et E. Ces nutriments ont des propriétés antioxydantes, qui aident à protéger les cellules de l'organisme des effets néfastes du stress oxydant lié au vieillissement.

Des protéines hautement digestibles, un mélange de prébiotiques et de fibres pour assurer l'équilibre de la flore intestinale et une qualité optimale des selles.

Une teneur en phosphore adaptée pour aider à ralentir la détérioration progressive de la fonction rénale

Une proportion plus élevée d'oligo-éléments fer, zinc et manganèse pour préserver la santé de la peau et du pelage

Une quantité plus élevée d'acides gras polyinsaturés (acides gras oméga 3 et oméga 6) pour garantir la qualité du pelage. Les chiens produisent normalement ces acides gras, mais le vieillissement peut affecter ce processus physiologique.

Le vieillissement accroît l'apparition de problèmes dentaires chez les chiens. Pour vous assurer que votre chien continue à manger en quantités suffisantes, la taille, la forme et la texture des croquettes doivent être adaptées à sa mâchoire. Les croquettes peuvent être ramollies avec de l'eau tiède, ce qui permet de faire ressortir leur arôme et d'en faciliter la consommation. Une formule contenant des chélateurs de calcium permettra de favoriser la santé dentaire en aidant à réduire la formation de tartre.

Deux Yorkshire terriers debout dans l’herbe
6/7

Prendre soin de votre yorkshire terrier

Conseils en matière de toilettage, d'éducation et d’exercices physiques

Malgré sa belle apparence une fois coiffé, le yorkshire terrier reste un terrier de bout en bout. Il a donc besoin d'une quantité raisonnable d'activité physique chaque jour. Étant donné qu'ils ont toujours été des chiens de travail, ils ont également intérêt à être occupés plutôt que trop sédentaires. L'ennui peut conduire votre yorkshire terrier à aboyer plus que nécessaire. Une promenade quotidienne est le minimum et, idéalement, deux si possible. Il aime aussi jouer à des jeux avec son maître (surtout à la balle) et avoir de nombreuses interactions. Mais cela devrait être une évidence.

Le yorkshire terrier n'a pas tendance à perdre ses poils soyeux. Cependant, son pelage unique, plus proche des cheveux humains, nécessite un brossage quotidien doux pour conserver son aspect lustré. Touchant presque le sol s'il n'est pas entretenu, il peut également nécessiter une coupe occasionnelle. Des bains réguliers sont recommandés (ce qui est aussi l'occasion de vérifier ses oreilles) et ses griffes doivent être coupées au besoin. Parmi les autres conseils de toilettage du yorkshire terrier, il faut couper sa frange pour éviter qu'elle ne lui tombe sur les yeux. Elle peut également être attachée en chignon avec un nœud. Pour rester simple, certains maîtres choisissent de le faire entièrement tondre.

S'il est vrai qu'il peut parfois être un peu têtu, le yorkshire terrier est généralement désireux de plaire. Il apprend aussi rapidement et apprécie la stimulation mentale. Il réagit très bien à l'éducation basée sur les récompenses. Comme cela peut également contribuer à renforcer le lien entre le chien et son maître, il s'agit souvent d'un processus agréable pour les deux. Ensuite, le yorkshire terrier peut également exceller dans les cours d'agilité et d'obéissance, et certains deviennent d'excellents chiens de thérapie. Comme d'autres races naines, il peut être un peu plus lent à devenir propre, mais il y arrivera avec de la patience. De plus, une sociabilisation précoce avec des personnes et des animaux portera ses fruits plus tard.

7/7

FAQ du yorkshire terrier


Si vous vous demandez combien de temps vivent les yorkshire terriers, l'âge moyen est d'environ 12 à 15 ans. Cependant, ils sont susceptibles de vivre jusqu'à la fin de leur adolescence. En moyenne, une femelle yorkshire terrier vit un an et demi de plus par rapport aux mâles.


Une question que l'on pose souvent est de savoir si les Yorkshire terriers perdent leurs poils. Bien connus pour leurs poils longs et souples , ils ne perdent en fait pas plus de poils qu'un être humain. Dans le même ordre d'idées, vous vous demandez peut-être si le Yorkshire terrier est hypoallergénique. La réponse est non, car il n'existe pas, en fait, de chien hypoallergénique. Le principal allergène est produit par toutes les races, peu importe leur poil.


Sources
  1. Veterinary Centers of America https://vcahospitals.com/
  2. Encyclopédie du chien Royal Canin. Édition 2010 et 2020
  3. Banfield Pet Hospital https://www.banfield.com/
  4. Royal Canin catalogue produits BHN
  5. American Kennel Club https://www.akc.org/

Likez & partagez cette page