-10% sur CHAQUE commande + 5ème commande offerte

Découvrir l'abonnement

Malpropreté et marquage urinaire chez le chat

Un chat est naturellement propre : en effet, il est exceptionnel qu’un chat urine en dehors de la litière. Lorsque cela se produit, il est important de savoir pourquoi et d’identifier les causes précises pour y remédier : infection urinaire, stress lié à un changement récent dans son environnement ou marquage urinaire ?

3min

Les différentes séquences de marquage du chat

Le chat est un animal territorial et vit dans un monde d’odeurs : il organise son espace en différents champs territoriaux qu’il délimite par des marques visuelles et olfactives.

 

Le marquage par griffades

L’action de « faire ses griffes » sur des objets (canapé, mobilier…) de la maison fait partie des comportements dits normaux du chat mais que les propriétaires préfèreraient éviter. Si votre chat vit majoritairement à l’intérieur, il est important de « l’éduquer » dès son plus jeune âge. Un simple « non » accompagné d’un claquement sec des doigts ou des mains suffit souvent à le corriger. Vous pouvez également lui proposer un griffoir ou un arbre à chat pour qu’il puisse s’exercer à condition d’en changer régulièrement."

Le marquage facial par sécrétion d’hormones

Le chat génère aussi une sécrétion d’hormones (inodores pour les humains) qu’on appelle le marquage facial : ce sont des substances appelées phéromones produites par des petites glandes réparties à différents endroits du corps : autour de la bouche, sur les joues, sous les coussinets plantaires, entre les mamelles, autour de l’anus, etc.
Laissées par frôlement sur un objet ou sur un autre animal ou contre son propriétaire (on parle d’allomarquage), ces phéromones lui procurent un sentiment d’apaisement dans son environnement et lui permet d’identifier un endroit comme familier ou de marquer son affection.

Le marquage urinaire : une marque territoriale

Lorsque le chat a besoin de vider sa vessie, il commence par gratter le sol, s’accroupit, urine puis gratte à nouveau pour enterrer l’urine si la nature du sol lui permet. En revanche, s’il fait du marquage urinaire, le chat reste en position debout, choisit une surface verticale, se retourne, lève la queue et émet une faible quantité d’urine sous forme de jet qui ne sera pas recouvert. Les deux comportements ont des motivations différentes.

 

Comment gérer les troubles du marquage urinaire chez le chat  

 

Il faut tout d’abord identifier les causes probables des séquences de jet d’urine ou des excréments trop fréquents et en dehors de la litière ou de l’extérieur: 

  • Un chat qui fait pipi hors de sa litière peut le faire parce qu’il a mal ou qu’il souffre d’une affection urinaire. Les symptômes éventuellement présentés par le chat (émission fréquente de petites quantités d’urine, douleur évidente à la miction, présence de sang dans l’urine…) doivent être décrits soigneusement au vétérinaire. Différentes causes sont possibles : calculs urinaires, inflammation de la vessie, infection urinaire…
  • Il arrive aussi que le chat soit « malpropre » simplement parce que sa litière ne lui plaît pas : soit elle n’est pas nettoyée et changée assez souvent, soit il n’aime pas la nature de la litière, soit encore elle est placée au mauvais endroit

  • Ce marquage urinaire est aussi un moyen pour le chat d’exprimer un stress. Ce comportement apparaît quand le chat est anxieux ou à la suite à une modification de son environnement. En effet le chat est un animal routinier qui déteste les changements : un déménagement, une modification de la place du mobilier, promiscuité forcée avec un autre chat sont des causes susceptibles de le perturber et de déclencher le marquage. On estime qu’il y a conflit dans 70 à 80 % des situations de cohabitation entre chats et la malpropreté est souvent le signe du mal-être d’un chat.

  • Le marquage du territoire est également pratiqué par les chats entiers et les chattes en chaleur. La stérilisation des chats règlent en général le problème mais environ 10 % des mâles castrés et 5 % des femelles stérilisés continuent à faire du marquage urinaire.

Quelles sont les solutions pour limiter ces jets d'urine ? 


Il ne faut absolument pas réprimander un chat qui fait du marquage urinaire. En revanche, les « messages » transmis par l’urine de chat sont faits pour durer, d’où la difficulté d’éliminer l’odeur une fois déposée ! Il est donc important de faire disparaître les marques d’urine avant qu’elles aient séché.

Des améliorations apportées dans l’environnement du chat peuvent faire cesser la malpropreté :

  • fournir une litière de plus que le nombre de chats présents dans le logement,
  • positionner la litière doit être dans un endroit calme, à distance de l'alimentation,
  • nettoyer la litière tous les jours et la changer totalement une fois par semaine,
  • rendre la litière attractive (phéromones),
  • en cas d'échec ou de malpropreté totale : restreindre l'espace du chat dans une petite pièce dont le sol est recouvert d'une couverture de survie avec une litière propre puis accès progressif au reste de la maison

Une approche possible repose sur l’utilisation de phéromones de synthèse, identiques à celles déposées par le chat lorsqu’il fait du marquage facial contre les meubles. On retrouve ces phéromones faciales reproduites et commercialisées sous forme de spray ou de diffuseur. La vaporisation de ces phéromones dans la maison aux endroits de passage du chat a pour objectif d’apaiser le chat et de lui permettre de se sentir en sécurité. Elles peuvent faciliter l’extinction du marquage urinaire et des griffades sur les meubles. Ce type de traitement est très intéressant lorsqu’il existe plusieurs chats à la maison et que le chat « marqueur » est difficile à identifier !

Lorsque la thérapie comportementale ne suffit pas à empêcher le marquage urinaire, il faut mettre en place un traitement médical : plusieurs médicaments sont utilisables pour lutter contre l’anxiété chez le chat et donnent souvent d’excellents résultats pour obtenir que son chat soit enfin « propre » : phéromonothérapie, nutraceutiques qui sont des solutions nutritionnelles pour la gestion des périodes de stress chez le chat, ou administration de psychotropes par prescription vétérinaire en fonction de l'ensemble des éléments de la sémiologie comportementale. Parlez-en à votre vétérinaire qui vous aidera à trouver le traitement le plus adapté si votre chat souffre de troubles du marquage urinaire.

Aimer et partager cette page