Aider les chiens et les chats à mener une vie plus saine.

Réduire le risque d’anxiété de séparation chez le chien après le confinement

Jack Russel Terrier looking out of a window
Certains chiens peuvent manifester de l'anxiété lorsqu’ils se retrouvent seuls à la maison. Et les mesures de confinement liées à la pandémie de COVID-19 risquent d’accroitre ce phénomène. Tout le temps passé à la maison ces derniers mois en compagnie de votre chien aura été très bénéfique pour lui. Et si vous avez adopté un chiot pendant cette période, il n'aura connu que cette situation de présence permanente. Le défi survient lorsque votre chien doit recommencer à passer plus de temps seul à la maison.

Certains chiens gèrent relativement bien les changements de routine et les absences de leurs maîtres. Mais chez d'autres, la séparation peut provoquer une réaction d’anxiété, pénible pour les chiens et leurs propriétaires.

Qu'est-ce que l'anxiété de la séparation ?

Certains chiens manifestent du stress lorsqu’ils sont séparés des personnes auxquelles ils sont le plus attachés. Ils peuvent devenir extrêmement anxieux et leur détresse lorsqu’ils se trouvent seuls peut se traduire par une multitude de réactions. Vous trouverez ci-dessous une liste de signes à surveiller.

 

Quelles sont les causes de l’anxiété de la séparation ?

Vous avez remarqué que votre chien commence soudainement à se comporter de manière inhabituelle, mais les causes peuvent être difficiles à identifier. Certains états d’anxiété font suite à un changement soudain dans la vie du chien :

  • Une réduction du temps passé en compagnie de ses maîtres (comme la reprise du travail après une longue période passée à la maison).
  • Un déménagement dans une nouvelle maison ou une nouvelle famille.
  • La perte d'un autre animal de compagnie.
Même si c’est toujours tentant de passer de longs moments avec son chien surtout dans un contexte de confinement, le fait d’établir une routine prévisible va lui permettre de comprendre ce qui va se passer ensuite et contribuera grandement à réduire son stress
Author
— Alexandra Moesta Vétérinaire comportementaliste Royal Canin.

Certains chiens qui ont déjà souffert d'anxiété par le passé sont plus susceptibles d'être affectés à nouveau. Il est donc important de savoir que tout changement dans votre vie ou dans celle de votre chien pourrait l’affecter et le rendre anxieux.

 

Quels sont les symptômes de l’anxiété de séparation chez le chien ?

Observez avec attention le comportement de votre chien, car certains signes d'anxiété de séparation peuvent apparaître avant même que vous ne quittiez la maison. Vous pouvez également installer une caméra pour enregistrer le comportement de votre chien pendant votre absence.

Les signes de l'anxiété de séparation chez les chiens sont typiques : 

  • Il vous suit partout dans la maison.
  • Il essaie de quitter la maison avec vous lorsque vous partez.
  • Il aboie, gémit ou pleure lorsque vous partez ou après votre départ.
  • Il reste couché près de la porte par laquelle vous êtes parti.
  • Il fait les cent pas et ne se repose pas pendant votre absence.
  • Il détruit et mord des objets lorsqu’il est seul.
  • Il réagit aux bruits lorsqu'il est seul alors qu’il n’y prête pas attention lorsque vous êtes à la maison.
Il est essentiel qu'un chiot ou un nouveau chien apprenne à accepter d'être laissé seul. L’apprentissage doit débuter en le laissant seul durant de courtes périodes, simplement dans une autre pièce de la maison au départ
Author
— Centre de Recherche en Nutrition Animale Waltham

D'autres signes paraissant moins liés à l'angoisse de séparation, pourraient tout de même indiquer que votre chien en souffre :

  • Une perte d'appétit.
  • Il fait ses besoins à la maison quand il est seul, même s'il est très bien éduqué.
  • Il halète et bave plus que d’habitude.
  • Il a des comportements obsessionnels comme se lécher excessivement.

Votre chien peut avoir certaines de ces réactions dans une certaine mesure, lorsque vous êtes à la maison. Mais, s'il souffre d'anxiété de séparation, ces comportements s'aggravent lorsqu'il est laissé seul.

Comment soulager votre chien ? 

Tout d’abord, parlez-en à votre vétérinaire. Si vous pensez que votre chien souffre d'anxiété de séparation, il est important de réagir rapidement pour l’apaiser et favoriser son bien-être. De plus, les signes que vous attribuez à l'angoisse de séparation pourraient être causés par un autre problème médical.

Listez tous les comportements et signes de l’anxiété que vous avez remarqués chez votre chien et si c’est possible, prenez-les en vidéo, cela permettra d’aider votre vétérinaire à établir un diagnostic.

Votre vétérinaire pourra vous poser d’autres questions comme :

  • Depuis combien de temps possédez-vous votre chien ? 
  • Qui se trouve habituellement chez vous et quand ? 
  • Les comportements sont-ils liés au départ d'une personne ou au fait que votre chien est totalement seul ? 
  • Vos habitudes ont-elles changées et, si oui, comment ? 
  • Y a-t-il eu d'autres changements, par exemple si vous avez déménagé ? 
  • Y a-t-il eu une absence dans votre maison récemment ?
  • Avez-vous d'autres animaux de compagnie ? 
  • Votre chien vient-il d'un refuge ?

Les réponses à ces questions aideront votre vétérinaire à déterminer si votre chien souffre d'anxiété de séparation ou si un autre problème se pose.

 

Comment l’éduquer pour prévenir l’anxiété de séparation ?

Il vaut mieux prévenir que guérir en adoptant quelques bons réflexes dès le départ pour que votre chien s’habitue plus facilement à être laissé seul lors de vos des sorties. Ces approches peuvent également être utiles si votre chien a déjà montré des signes d'anxiété de séparation.

Habituez-le à une routine cohérente et prévisible

Si votre présence chez vous est liée au confinement, elle est donc inhabituelle. Et même si vous avez envie que votre chien soit avec vous en permanence, il convient de lui apprendre à rester seul pendant de petits moments dans la journée façon à créer chez lui une routine cohérente. Ces petits moments passés seuls lui permettront de s’habituer à une absence plus longue quand la situation redeviendra normale et contribueront largement à son stress.

Trouvez des solutions pour vous éloigner de lui

Pour qu’il s’habitue à être seul, votre chien doit vivre des moments loin de vous et de toute autre personne de votre foyer. Cela peut être dans le jardin, dans une pièce séparée ou en le laissant à la maison lorsque vous sortez pour un court moment. Assurez-vous que votre chien ait tout ce dont il a besoin pendant votre absence.

Laissez-lui à disposition ses jouets ainsi que quelques croquettes cachées soit dans un jouet distributeur de nourriture, soit dans la maison pour occuper votre chien et lui permettre de se sentir à l'aise dans son environnement
Author
— Alexandra Moesta Vétérinaire comportementaliste Royal Canin.

Ne lui manifestez pas trop d’intérêt quand vous partez ou arrivez

N’installez pas de rituels de caresses et d’agitation avec lui lorsque vous quittez ou que vous revenez à la maison, cela aidera votre chien à comprendre que votre absence n'a rien d'inquiétant.

Au contraire, donner trop d’attention à votre chien par des embrassades et des caresses prolongées devant la porte peut accroître son anxiété. En revanche, n'oubliez pas de donner à votre chien beaucoup d'attention et d'affection quand vous passez du temps avec lui.

Renforcez ses bons comportements

Confiné à la maison, c'est un bon moment pour pratiquer ou pour apprendre à votre chien à exécuter vos commandes. Veillez également à renforcer les comportements calmes régulièrement en lui demandant d’aller se coucher dans son panier ou de s’assoir dans un coin lorsque vous êtes à la maison. S’il s’exécute, félicitez-le, vous pouvez même lui offrir une friandise.

Faites-le bouger avant votre départ

Faites-en sorte qu’il se dépense quelques heures avant de le laisser seul. S'il est fatigué, il est fort probable qu'il fasse une sieste pendant votre absence ou qu'il se détende plus facilement.

Spaniel sitting on dog bed inside house
L'exercice peut aider à améliorer l'humeur et à dépenser l'énergie accumulée. En outre, l'exercice a également été associé à un taux de BDNF (une protéine présente dans les zones du cerveau qui est associée à l'humeur, aux émotions et à la cognition) plus élevé dans le cerveau, ce qui pourrait être l'une des nombreuses raisons pour lesquelles l'exercice est si bénéfique
Author
— Alexandra Moesta Vétérinaire comportementaliste Royal Canin.

Faites-vous aider

Si vous pouvez planifier à l'avance vos moments d’absence de la maison, vous pouvez peut-être vous faire aider par de personnes qui assureraient la transition en douceur (famille, amis, promeneurs de chiens) et qui pourraient contribuer à faciliter le changement pour votre chien. Veillez toutefois à faire appel à leur soutien avant le retour à la situation normale, afin que votre chien puisse s’y habituer.

 

Combien de temps laisser son chien seul ?

Si votre chien souffre d’anxiété de séparation ou s’il vit avec vous en permanence, il vous faudra commencer l’habituer à la solitude durant de courtes périodes, en commençant par exemple par l’isoler tout en étant à proximité de lui (dans le jardin, dans une pièce séparée). Une fois que vous sentez votre chien à l'aise avec ces courtes séparations, vous pouvez progressivement prolonger la durée de votre absence.

Si votre employeur autorise ses employés à amener leur chien au bureau, cela peut permettre de raccourcir le temps que votre compagnon passera seul à la maison. Toutefois, il est important de l’éduquer à rester seul pendant votre absence afin qu’il se sente à l’aise le jour où la situation se produira.

Quelques astuces pour l’aider à rester seul

Les suggestions suivantes peuvent vous aider lorsque vous commencez à passer plus de temps loin de votre chien.

  • Assurez-vous qu'il ait un endroit calme et confortable pour se reposer.
  • Laissez-lui ses jouets à sa disposition, vous pouvez aussi lui cacher une ou 2 friandises.
  • Vous pouvez également lui laisser une couverture ou un vêtement portant votre odeur, car cela peut contribuer à le réconforter.
  • Laisser la télévision ou la radio allumée pendant votre absence peut également contribuer à apaiser votre chien. La maison sera moins calme.
  • Il existe des aliments spécifiques.
  • Parfois, la nutrition peut aider les chiens à s'adapter à des situations stressantes et à maintenir leur équilibre émotionnel. Parlez-en à votre vétérinaire, il pourra vous recommander l’aliment CALM de Royal Canin qui n'est disponible que sur recommandation vétérinaire. Il s'agit d'un aliment contenant des nutriments tels que les protéines du lait et le tryptophane, dont les effets calmants sur le cerveau ont été démontrés.

  • Parlez-en à un expert.
  • Si votre chien souffre d'anxiété de séparation, ne vous en voulez pas et n'essayez pas de la gérer seul. Assurez-vous de contacter votre vétérinaire en premier lieu si vous pensez qu'il y a un problème. Il pourra ensuite vous orienter vers un comportementaliste animalier qui pourra vous apporter un soutien supplémentaire avec des conseils spécialisés. Et n'oubliez pas que, quelle que soit l'approche choisie, prévenir ou réduire l'anxiété de séparation de votre chien demande beaucoup de patience et d'amour. Soyez donc gentil avec vous-même ainsi qu'avec votre chien.

  

  • Bien-être général

Aimer et partager cette page

Articles Liés
English Cocker Spaniel eating from a bowl indoors

Guide relatif au changement d’alimentation du chien

English Cocker Spaniel standing indoors eating from a feeding bowl

Une alimentation mixte pour votre chien

Adult Beagle running in water.

Rafraîchir son chien en été