-10% sur CHAQUE commande + 5ème commande offerte avec l'abonnement

En savoir plus

À la découverte de golden retriever

Le golden retriever se traduit par la définition même de « chien folâtre », plein de vitalité. Ils sont aussi considérés comme étant une race très douce, et se caractérisent par leur excellent tempérament et leur caractère amical et affectueux avec tout ceux qui les entourent. Aussi à l'aise au sein de la famille que lors d'une mission de recherche et de sauvetage ou comme chien-guide, le golden retriever est également une race remarquablement polyvalente. Ajoutez à cela leur pelage d'apparence dorée et leur morphologie robuste et vous ne serez pas surpris d'apprendre que cette race est l'une des plus populaires au monde.

Nom officiel : Golden retriever

Origines : Écosse

Deux chiots golden retrievers assis avec leur mère en noir et blanc
  • Tendance à baver

  • Toilettage

  • Perte de poils

  • Tendance à aboyer

  • Niveau d’énergie*

  • Sociable avec les autres animaux

  • Apprécie les températures élevées ?

  • Apprécie les températures basses ?

  • Adapté à la vie en appartement ?

  • Capacité à rester seul ?*

  • Animal de compagnie ?*

* Nous déconseillons de laisser des animaux seuls pendant de longues périodes. La compagnie peut prévenir une détresse émotionnelle et des comportements destructeurs. Parlez-en à votre vétérinaire pour connaître ses recommandations. Chaque animal de compagnie est différent, y compris au sein d'une même race. Cet aperçu des spécificités de cette race ne doit donc être pris qu'à titre indicatif. Pour avoir un animal de compagnie heureux, en bonne santé et bien intégré, nous vous recommandons de l'éduquer et de le sociabiliser, ainsi que de couvrir les besoins essentiels à son bien-être (sans oublier ses besoins sociaux et comportementaux). Un animal ne doit jamais être laissé sans surveillance avec un enfant. Contactez votre éleveur ou votre vétérinaire pour plus de conseils. Tous les animaux domestiques sont sociables et préfèrent avoir de la compagnie. Cependant, on peut leur apprendre à supporter la solitude dès leur plus jeune âge. Pour vous faire aider, demandez l'avis de votre vétérinaire ou d'un éducateur canin
Illustration d'un golden retriever beige vu de profil
MâleFemelle
TailleTaille
56 - 61 cm51 - 56 cm
PoidsPoids
30 - 34 kg25 - 30 kg
Âge adulte
De 15 mois à 5 ans
Âge matureÂge avancé
5 à 8 ans8 à 18 ans
Jeune chiotChiot
De la naissance à 2 moisDe 2 à 15 mois
Golden retriever assis avec un chiot dans l'herbe
1/7

Comportement du golden retriever

Tout ce que vous devez savoir sur la race

Au comportement vif et plein d'entrain, il est difficile de croire que les golden retrievers aient été élevés à l'origine comme de brillants chiens de chasse. Aujourd'hui, ils sont davantage connus pour leur tempérament loyal et fidèle, leur belle foulée chaloupée et leur magnifique pelage doré. Le golden retriever présente également un côté joueur et garde une nature de chiot, même à l'âge adulte.

Cela dit, il a tout de même conservé certaines des qualités développées à la chasse de son ancienne vie. Reconnus pour leurs grandes aptitudes sportives et au travail, les golden retrievers sont très habiles au pistage. Ils accompagnent d'ailleurs souvent les équipes de recherche et de sauvetage lorsqu'une personne a disparu. En parallèle, leur tempérament doux les rend particulièrement aptes à prendre le rôle de chiens-guides pour les personnes aveugles ou malvoyantes. Ils font aussi de bons chiens de thérapie.

Il est toutefois certain qu'ils ne sont pas de bons chiens de garde. Ils ont en réalité plus tendance à remuer la queue devant un intrus qu'autre chose !

Le golden retriever est sans doute plus connu pour être un animal de compagnie chéri. Ils s'entendent très bien avec les enfants et les autres animaux une fois éduqués et forment des liens forts avec les personnes qui les entourent au quotidien ; un lien qui se veut réciproque. Avec les bergers allemands et les labradors, les golden retrievers sont fréquemment cités comme l'une des trois races les plus populaires au monde.

Quant à leur apparence, les golden retrievers ont un pelage épais et imperméable et un sous-poil dense. La couleur du pelage peut varier et passer des teintes or pâle à des teintes ambrées plus intenses, sans oublier toutes les nuances qui peuvent se décliner entre les deux. La seule constante réside dans l'épaisseur de son pelage et sa résistance aux intempéries. Ce pelage nécessite toutefois un bon travail de toilettage. Les golden retrievers sont également connus pour être une race qui perd considérablement ses poils.

En raison de leur passé de chien de chasse, les Golden Retrievers ont également besoin d'un niveau d'exercice quotidien assez élevé, qu'il s'agisse d'une promenade, d'un jogging ou de jouer avec une balle. Ce chien retriever (signifiant en anglais « celui qui va chercher », révélateur de sa nature) porte bien son nom. Rien ne lui plaît plus que d'aller chercher un objet et de vous le rapporter. Si vous vous prêtez au jeu, votre golden retriever sera votre fan numéro un.

Golden retriever debout dans de l'herbe et des fleurs jaunes
2/7

À savoir sur le golden retriever

1. 101 retrievers

En juillet 2006, le Golden Retriever Club d'Écosse a organisé un rassemblement dans la contrée ancestrale de la race. Au cours de ce rassemblement, une photo a été prise comptant 188 chiens. Il s'agit surement de la photo comprenant le plus de golden retrievers, un record.

2. Un dîner de chien 

Cette race adore manger ! Par conséquent les golden retrievers peuvent rapidement devenir en surpoids. Il est donc important de limiter au maximum les friandises et d'opter pour une alimentation de qualité avec un teneur faible en gras. Pour plus d'informations sur l'alimentation la plus adaptée chez le golden retriever, consultez la section ci-dessous.

Golden retriever assis regardant l'objectif en noir et blanc
3/7

Historique de la race

Les origines du golden retriever remontent à quelque 200 ans. Pour connaître l'histoire de la race, il faut se rendre dans l'Écosse du XIXe siècle, de manière à pouvoir rencontrer Lord Tweedmouth un aristocrate écossais et son yellow retriever appelé Nous.

En 1865, ce chasseur passionné a décidé de créer un chien de chasse capable d'affronter des terrains difficiles et des climats rigoureux. Il a alors croisé son yellow retriever avec le tweed water spaniel, aujourd'hui disparu, en complétant avec le setter irlandais et le chien de Saint-Hubert. Les notes qu'il a soigneusement prises de ces découvertes nous permettent de retracer l'histoire complète du golden retriever.

Les premiers golden retrievers ont été présentés pour la première fois en Angleterre en 1908 et reconnus par le Kennel Club du pays en 1911. Ils sont alors à cette époque classés comme des « retrievers – Yellow or Golden » (jaunes ou dorés). Après la création du Golden Retriever Club, en 1913, le nom a été changé en conséquence. Le golden retriever a été reconnu par l'American Kennel Club en 1925.

Aujourd'hui, ils sont l'une des races de chien les plus populaires au monde, bien qu'en réalité il existe trois différents types de golden retriever : le type britannique, le type canadien et le type américain. Toutefois les différences sont très subtiles. C'est pour cette raison qu'ils sont tous classés sous la même race.

4/7

De la tête à la queue

Particularités physiques du golden retriever

1
2
3
4
5

1.Oreilles

Les oreilles sont douces et souples et descendent généralement jusqu'au niveau du menton.

2.Face

La face se caractérise par un museau long et élégant, de couleur noire qui tranche et des yeux bruns.

3.Fourrure

Le pelage est brillant et doré et le sous-poil résistant à l'eau représente un avantage supplémentaire.

4.Corps

Le chien est de grande taille, avec une ligne du dessus horizontale et des reins forts et musclés.

5.Queue

La queue en position bien haute est naturellement longue et remue presque continuellement tout comme le corps parfois qui peut remuer en entier.
Golden retriever avec un chiot assis sur un éperon rocheux
5/7

Points à surveiller

Découvrez quelques points intéressants sur votre golden retriever, pour connaître les caractéristiques spécifiques de la race ou avoir un aperçu général sur sa santé

Veillez à vérifier régulièrement ses oreilles

Les « otites », également connues sous le nom d'infections de l'oreille représentent les infections les plus courantes chez le golden retriever. Cette infection souvent causée par des allergies peut être douloureuse et provoquer des démangeaisons chez le chien. Dans les cas plus graves, elles peuvent altérer l'audition. Par conséquent, les oreilles doivent être vérifiées toutes les semaines pour détecter tout signe d'infection. Si vous remarquez un problème inhabituel, amenez votre golden retriever directement chez le vétérinaire. Des examens professionnels sont également recommandés, à réaliser au moins deux fois par an.

Ils peuvent également souffrir des articulations

Comme un certain nombre d'autres races de chiens, les golden retrievers ont une prédisposition génétique à la dysplasie de la hanche. Il s'agit d'une maladie qui se caractérise par une anomalie au niveau de l'articulation du cotyle. Cela peut entraîner des douleurs et une inflammation ainsi que de l'arthrite ultérieurement dans la vie du chien. Cette maladie peut être traitée. Discutez des possibilités de traitement avec votre vétérinaire. Le surpoids chez le golden retriever peut aggraver la maladie. Il est donc important de privilégier une alimentation bien équilibrée. Dans les cas graves, la chirurgie peut être envisagée.

Surveillez tout signe inhabituel sur le corps de votre chien

Malheureusement, les golden retrievers peuvent également être sujets à plusieurs types de cancer, notamment le lymphome, l'hémangiosarcome et les tumeurs à mastocytes.

Il est important de diagnostiquer ces cancers au plus tôt. Vous pouvez donc surveiller la présence de symptômes inhabituels, comme l'apparition de bosses ou de grosseurs, la manifestation de douleur ou une difficulté à respirer. Les sessions de toilettage de votre golden retriever représentent une occasion parfaite pour examiner votre chien. Dans le cas où un organe est touché, la maladie peut être beaucoup plus difficile à repérer. Si votre golden retriever présente un pelage légèrement terni, qu'il refuse de manger ou qu'il perd du poids, faites-le examiner. Des examens complets à réaliser au moins deux fois par an chez votre vétérinaire sont également recommandés.

Une alimentation saine pour soutenir la santé de votre golden retriever

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors du choix de l'alimentation d'un golden retriever : son âge, son mode de vie, son niveau d'activité, son état physiologique et son état de santé, y compris les maladies ou les sensibilités potentielles. La nourriture apporte l'énergie nécessaire pour couvrir les fonctions vitales d'un chien. Par ailleurs, une formule nutritionnelle complète doit contenir un équilibre précis de nutriments pour éviter toute carence ou excès dans son alimentation, tous deux susceptibles de compromettre sa santé. De l'eau propre et fraîche doit être à mise à sa disposition en permanence, afin de soutenir sa santé urinaire. Emmenez de l'eau lorsqu'il fait chaud et surtout lorsque votre chien se dépense, afin de lui en proposer fréquemment. L'apport énergétique doit également toujours être adapté aux conditions climatiques. Un chien qui vit à l'extérieur en hiver aura besoin d'un apport énergétique plus élevé. Les recommandations suivantes concernent les animaux en bonne santé. Si votre chien souffre de problèmes de santé, consultez votre vétérinaire qui vous prescrira un aliment spécifique.

Les besoins d'un chiot golden retriever en termes d'énergie, de protéines, de minéraux et de vitamines sont bien supérieurs à ceux d'un adulte. Un chiot a besoin d'énergie et de nutriments pour entretenir son corps, mais aussi pour grandir et se développer. Le système immunitaire d'un chiot golden retriever se développe progressivement jusqu'à l'âge de 15 mois. Un complexe d'antioxydants, dont la vitamine E, peut contribuer à renforcer ses défenses naturelles pendant cette période de grands changements, de découvertes et de nouvelles rencontres. Ses fonctions digestives sont également différentes de celles d'un golden retriever adulte : leur système digestif n'est pas encore mature, il est donc important de leur proposer des protéines hautement digestibles qui seront utilisées efficacement. Les prébiotiques, tels que les fructo-oligosaccharides, peuvent favoriser la santé digestive en contribuant à l'équilibre de la flore intestinale et garantir des selles de bonne qualité.

Il est important de choisir des croquettes dont la taille, la forme et la texture sont adaptées à la taille de leur mâchoires. Phase de croissance signifie aussi besoins énergétiques ajustés. Les chiots de grande taille, comme les golden retrievers, dont la période de croissance est longue et intense, sont particulièrement sensibles aux problèmes squelettiques et articulaires, notamment les malformations des membres, les déformations osseuses et les lésions articulaires. La première partie de la croissance concerne principalement le développement osseux, bien que les muscles commencent également à se développer. Cela signifie qu'un chiot qui mange trop (et absorbe donc trop d'énergie), prendra trop de poids et grandira trop vite. Fournir un aliment adapté aux besoins nutritionnels du chiot Golden Retriever et respecter la quantité journalière d’aliment recommandée, aidera à contrôler la vitesse de la croissance et à minimiser ces risques.

Les concentrations d'autres nutriments devraient être plus élevées que la normale dans un aliment spécialement formulé pour la croissance. Bien que la teneur en calcium doive être augmentée, les chiots des races de grande taille sont plus sensibles à un apport excessif en calcium. Notons que l'ajout d'ingrédients à un aliment complet formulé pour la phase de croissance est au mieux inutile et au pire dangereux pour l'animal, à moins qu'ils ne soient prescrits par un vétérinaire. Il est recommandé de diviser la ration quotidienne en trois repas par jour jusqu'à l'âge de six mois, puis de passer à deux repas par jour. Il vaut mieux éviter de nourrir les golden retrievers avec des aliments destinés à la consommation humaine ou des friandises grasses et ce, tout au long de leur vie. Récompensez-le plutôt avec des croquettes prélevées sur sa ration quotidienne et suivez scrupuleusement les recommandations sur les quantités journalières d'aliment mentionnées sur l'emballage, afin de prévenir toute prise de poids excessive.

Choisir un aliment adapté à votre Golden Retriever a de nombreux bénéfices pour sa santé :

Maintenir un poids idéal à l'aide d'ingrédients hautement digestibles et conserver une teneur en matières grasses à un niveau raisonnable

Favoriser la santé des os et des articulations grâce à l'apport de glucosamine, de chondroïtine et d'antioxydants.

Promouvoir une digestibilité optimale avec des protéines de haute qualité et un apport équilibré en fibres alimentaires

Préserver la santé et la beauté de la peau et du pelage grâce à l'ajout d'acides gras essentiels (notamment EPA-DHA), d'acides aminés essentiels et de vitamines B.

Après 5 ans, les premiers signes de vieillissement vont commencer à être visibles chez votre Golden Retriever. Une formule enrichie en antioxydants préservera sa vitalité, et des nutriments spécifiques, tels que la chondroïtine et la glucosamine, favoriseront la santé des os et des articulations. Le vieillissement s'accompagne également d'une modification des capacités digestives et de besoins nutritionnels particuliers. L’alimentation de votre Golden Retrievers doit comporter les caractéristiques suivantes :

Teneur plus élevée en vitamines C et E. Ces nutriments ont des propriétés antioxydantes, qui aident à protéger les cellules de l'organisme des effets néfastes du stress oxydant lié au vieillissement.

Protéines de haute qualité. Contrairement à l'idée fausse largement répandue, la diminution de la teneur en protéines des aliments ne contribue que très peu à limiter l'insuffisance rénale. De plus, les chiens plus âgés utilisent moins efficacement les protéines alimentaires que les chiens plus jeunes. Réduire la teneur en phosphore est un bon moyen de ralentir la détérioration progressive de la fonction rénale

Une proportion plus élevée d'oligo-éléments fer, zinc et manganèse pour préserver la santé de la peau et du pelage

Une quantité plus élevée d'acides gras polyinsaturés pour garantir la qualité du pelage. Les chiens produisent normalement ces acides gras, mais le vieillissement peut affecter ce processus physiologique.

Le vieillissement accroît l'apparition de problèmes dentaires chez les chiens. Pour vous assurer que votre chien continue à manger en quantités suffisantes, la taille, la forme et la texture des croquettes doivent être adaptées à sa mâchoire.

Golden retriever courant dans les vagues sur une plage
6/7

Prendre soin de votre golden retriever

Conseils en matière de toilettage, d'éducation et d'exercices physiques

De son passé de chien de chasse, le Golden Retriever a conservé un besoin important d’être actif et se dépenser. Les sorties d’une heure par jour au moins pour les chiens adultes sont donc nécessaires, et si elles peuvent durer plus longtemps, c'est encore mieux ! S'ils ne font pas assez d'exercice, les golden retrievers peuvent se révéler quelque peu turbulents. Une longue marche ou une course les aidera à dépenser l'énergie qu'ils ont à revendre. À l'inverse, certains chiens, si l'occasion s'y prête, seront ravis de pouvoir passer le plus clair de leur temps à se reposer , entraînant une prise de poids potentielle. L'exercice est donc important à tous égards. Compte tenu de leur passé de chiens de chasse, les golden retrievers apprécient généralement de rapporter ce qu'il leur a été envoyé et de nager. Il est donc utile de faire preuve d'un peu de créativité dans leur programme d'activités.

L'un des rares inconvénients, peut-être le seul : Le long et magnifique pelage du Golden Retriever peut demander un certain entretien. D'autant plus qu'il adore se traîner dans des champs boueux, se rouler dans les flaques d'eau ou sauter dans l'eau (il apprécie particulièrement les baignades). En outre, les golden retrievers ont tendance à perdre leurs poils de manière abondante. Il faut donc les brosser au moins deux fois par semaine, voire tous les jours en période de mue. Il faut également examiner leur pelage après les promenades et brossé pour éliminer les nœuds, poussières et végétaux. Un bain pourra leur être proposé régulièrement pour que leur odeur reste agréable. Régulièrement, vous pouvez leur couper les griffes, vérifier leurs oreilles et leur brosser les dents.

Les golden retrievers sont intelligents et cherchent à plaire. L'éducation n'en est que plus agréable à la fois pour le chien et le maître. Étant donné qu'ils sont également très motivés par la nourriture, les friandises (saines) peuvent représenter une motivation supplémentaire. Pensez à vous munir de friandises que vous piochez dans leur portion alimentaire quotidienne. Commencez tôt à sociabiliser votre golden retriever et à lui faire suivre des cours d'éducation pour chiots afin qu'il prenne rapidement le pli. Également réputés pour leur excellence dans les cours d'agilité et d'obéissance, beaucoup continuent d'exceller dans les expositions. L'éducation de votre golden retriever peut aussi s'accompagner de jeux réguliers à pratiquer à la maison. Voilà une bonne occasion de tisser des liens !

7/7

FAQ du golden retriever

Sources
  1. Veterinary Centers of America https://vcahospitals.com/
  2. Encyclopédie du chien Royal Canin. Édition 2010 et 2020
  3. Banfield Pet Hospital https://www.banfield.com/
  4. Royal Canin catalogue produits BHN
  5. American Kennel Club https://www.akc.org/

Aimer et partager cette page