Aider les chiens et les chats à mener une vie plus saine.

Comment s'occuper d'un chaton ou d'un chat

Adult Bengal lying on its back playing with a cat toy on a carpet.
Plusieurs éléments contribuent au bien-être du chat. Les prévoir dès le premier jour, vous permettra de favoriser la santé et une une bonne intégration de votre animal au sein de son nouveau foyer.

Éléments importants

Lorsque vous accueillerez un chat pour la première fois chez vous, vous aurez besoin de quelques éléments de base, à savoir :

  • Un panier : autrement dit, un couchage confortable dans lequel le chaton ou le chat se sentira à l'aise et en sécurité. Mettez-le en hauteur, de préférence, dans un endroit où le chaton se sent en sécurité, loin des courants d'air ou des lieux de passage.
  • Un bac à litière : il doit être suffisamment profond et équipé d'une pelle à litière pour ramasser les excréments de votre chat, mais pas trop profond non plus pour ne pas dissuader le chaton de l'utiliser.
  • Un bol d'eau : un bol d'eau fraîche doit être à la disposition de votre chat en permanence. Les fontaines à eau sont une bonne alternative au bol d'eau, car les chats apprécient particulièrement le mouvement de l'eau ce qui les encourage à boire plus.
  • Une gamelle : veillez à lui fournir un petit bol pour ses croquettes ou bouchées fraîcheur, et à le placer suffisamment loin du bol d'eau pour éviter qu'ils se salissent. Autre possibilité : lui procurer un jouet distributeur de croquettes, en particulier si votre chat vit à l'intérieur. Ce jouet lui permettra de le stimuler mentalement et physiquement pour rechercher sa nourriture et a l'avantage de répondre à son instinct naturel de chasseur. Si vous optez pour un jouet distributeur d'aliment, une période d'adaptation est nécessaire pour que votre chat apprenne à l'utiliser.
  • Un arbre à chat : accessoire à la fois amusant et utile, qui permet à votre chat de faire ses griffes, de grimper et se percher, jouer, tous ces éléments contribuent à son bien-être en entretenant ses instincts naturels.

Il est conseillé d'acheter plusieurs de ces éléments et de les disposer à plusieurs endroits dans la maison afin d'offrir à votre nouveau chat plusieurs choix et de lui permettre de trouver un espace calme, loin des visiteurs ou des bruits, s’il en éprouve le besoin. 

Environnement

L’environnement contribue fortement à la santé et au bien-être de votre chat. Un environnement favorable est un endroit dans lequel le chat se sociabilise sans trop de problèmes, qui lui permet de s'habituer à la compagnie des humains et de son nouvel environnement.

Même très jeune, votre chat s'organise et délimite son territoire. Ce territoire correspond aux différents endroits où il dort, joue, chasse, se nourrit, se cache, grimpe et se fait caresser. Dans la maison, votre chat organise sa vie autour de 4 domaines différents que vous devez respecter pour éviter les problèmes de comportement, en particulier si votre chat vit à l'intérieur.

  • Les lieux où il se nourrit : ils doivent être au calme, loin de sa litière et de votre zone de repas personnelle. Évitez d’utiliser la salle à manger ou les endroits où il pourrait être dérangé et offrez à votre chat beaucoup d’espace pour manger.
  • Les lieux de repos : ils varient tout au long de la journée en fonction du soleil et des sources de chaleur. Par nature, les chats aiment dormir perchés et choisissent souvent l’endroit qui leur convient le mieux. Il faut donc veiller à ce qu'ils disposent de beaucoup d’espace libre.
  • Le lieu des besoins : le bac à litière doit être placé dans un endroit calme et accessible en permanence, loin de sa gamelle et des endroits de passage. Veillez à éliminer toutes les sources de stress : on sait que les chats deviennent sales lorsque les litières sont placées près des machines à laver. Au moins un bac à litière par chat, plus un bac de rechange, sont conseillés afin d'offrir à chaque chat plusieurs possibilités et d'éviter ces problèmes.
  • La zone de jeu : elle doit être située dans les espaces à vivre les plus grands . Dans cette zone, votre chat doit pouvoir courir, se cacher ou s'installer en hauteur. L'arbre à chat est un accessoire parfait, car il encourage ces activités et contribue à la santé et au bien-être de votre chat.

Exercice

Un chat qui vit à l'intérieur a besoin d'activités pour permettre de le stimuler physiquement et mentalement, à savoir :

  • De nombreux jouets, à renouveler de temps en temps pour éviter la lassitude, des supports pour grimper et se cacher, et des moments réguliers de jeux partagés avec la famille au quotidien ;
  • Parce qu'il se toilette plus souvent et a tendance à être plus sédentaire, un chat qui vit à l'intérieur, en particulier s'il a les poils longs, a besoin d'un aliment spécial, qui aide à réduire la formation des boules de poils et prend en compte le fait qu'il se dépense moins ;
  • Vous appréciez moyennement les coups de griffe de votre chat sur les meubles ou les murs. Toutefois, griffer est un comportement normal chez le chat et il est important qu'il puisse le faire quelque part. Prévoyez au moins un griffoir.

Alimentation

Chez le chat domestique, la consommation de nourriture dépend de plusieurs facteurs. Un chat préfère manger dans un lieu calme, à l'abri des regards et des prédateurs, d'où il peut s'échapper facilement.

Seuls les aliments de haute qualité, spécialement formulés pour les chats, peuvent fournir tous les nutriments dont il a besoin pour rester en bonne santé, quels que soient son âge, sa race, son mode de vie ou ses sensibilités.

  • Même si nous apprécions la variété dans notre alimentation, changer fréquemment et continuellement l'alimentation d'un chat n'est pas bon pour sa digestion
  • Les jouets distributeurs de croquettes sont un excellent moyen de divertir votre chat, de l'encourager à aller chercher sa nourriture et d'entretenir son instinct de chasse.
  • La chasse joue un rôle important dans le comportement alimentaire du chat, ce qui explique pourquoi il a tendance à fractionner ses repas tout au long de la journée
  • Le chat a besoin de beaucoup de protéines, dont plusieurs acides aminés, parmi lesquels la taurine, que l'on ne trouve naturellement que dans les tissus animaux.
  • Les lipides sont également une source d’énergie importante, avec une quantité quotidienne de calories plus élevée que chez l'homme.
  • Le chat a également des besoins très spécifiques en vitamines et en minéraux, comme en vitamine D, qu'il ne peut trouver ailleurs que dans son alimentation.
  • A la naissance, le tube digestif de votre chaton était parfaitement adapté pour digérer le lait spécialement formulé pour les chatons, mais ses capacités digestives ont changé et, à l'âge adulte, il n'est plus en mesure de digérer le lactose.
Chat adulte debout sur une table, brossé par son maître.

Toilettage

Outre le fait qu'il est plus beau, un poil bien brossé contient moins de poils morts, ce qui limite leur ingurgitation par votre chat pendant sa toilette. Cela présente des avantages. En effet, l'activité de toilettage représentant en moyenne 30 % du temps du chat, elle entraîne l’ingestion de poils morts provoquant des boules de poils et parfois des problèmes digestifs.

  • Les chats à poil long, comme le persan, ont besoin chaque jour d'un démêlage soigneux avec un peigne de bonne qualité.
  • Chez les chats à poil court et plat (comme le siamois ou l'abyssin), quelques coups de peigne peuvent suffire.
  • Chez les chats à poil mi-long ou à sous-poil épais (comme le maine coon ou l'exotic shorthair), on recommande d'utiliser une brosse souple une fois par semaine.

Dentaire

L'hygiène buccale du chaton commence dès le plus jeune âge.

  • Quand ils arrivent au foyer, les chatons ont toujours leurs dents de lait. Ces dents de lait sont assez fragiles ; il faut donc que leurs croquettes soient plus tendres et plus faciles à croquer que celles des chats plus âgés.
  • Certaines bouchées en sauce ou en gelée ont été spécifiquement formulées pour les chatons. Leur excellente texture est adaptée à leurs dents sensibles.
  • Le brossage des dents est la référence en matière de soins bucco-dentaires. Il est recommandé d’utiliser une brosse à dents pour chat et un dentifrice vétérinaire.

Santé

La santé et le bien-être de votre chat dépendent d'une grande variété de facteurs, allant des vaccins préventifs et des médicaments à l’assurance, en passant par la stérilisation. Certains de ces coûts sont ponctuels, tandis que d’autres doivent être pris en compte dans le budget courant, avec l'alimentation et le toilettage.

  • Les chats sont habituellement vaccinés contre le virus de la panleucopénie, le virus de l'herpès félin et le calicivirus félin. La vaccination consiste en deux injections à trois ou quatre semaines d'intervalle. Votre chat a peut-être déjà reçu sa première injection avant d'arriver, car la première dose peut être administrée à partir de l'âge de neuf semaines environ.
  • Le puçage consiste en l'insertion indolore d'une micropuce sous la peau du cou. Ainsi, n'importe quel vétérinaire ou organisme de secours aux animaux peut lire la puce à l'aide d'un scanner manuel. Votre vétérinaire peut effectuer cette procédure lors de n'importe lequel de vos rendez-vous de routine.
  • Il est important d’empêcher votre chat d’attraper des puces, des vers ou des tiques. Un bon éleveur aura lancé un programme antiparasitaire dès le début de la vie des chatons. La plupart des refuges réalisent également un drastique traitement vermifuge et antipuce pour tous les animaux dont ils s'occupent. Il est important que vous demandiez à la personne auprès de qui vous récupérez votre chat ou chaton, quels traitements a t-il fait l'objet par le passé.
  • La stérilisation est l'une des décisions les plus importantes que peut prendre tout possesseur d'animal de compagnie. Les chats sont généralement stérilisés à partir de l'âge de six mois environ.
  • Il est important d'organiser des bilans de santé annuels avec votre vétérinaire afin d'éviter tout problème de santé et suivre l'évolution du poids et du comportement de votre chat.

Éducation

La plus grande partie de l'éducation d'un chaton a lieu dans les six premiers mois de sa vie. La plupart des comportements sont acquis au cours des trois premiers mois, grâce au rôle prédominant de la mère et des frères et sœurs.

Cela signifie que lorsque vous ramenez un chat chez vous, votre contribution à son éducation de base sera limitée, mais vous avez toujours des responsabilités. Votre tâche consiste à compléter son éducation dans son nouvel environnement et à remédier aux comportements indésirables.

Assurance

Une assurance vous offre la tranquillité d'esprit. Vous savez que vous pourrez dispenser à votre chat les soins nécessaires en cas de problème.

Les assurances pour animaux de compagnie offrent différents niveaux de couverture et les prix varient en fonction de l'âge, de la race, de la taille et du type de votre chat, ainsi que de votre situation géographique.

Trouvez la bonne couverture pour vous et votre chaton :

  • en comparant les forfaits sur Internet ;
  • en demandant à votre vétérinaire ;
  • en lisant les magazines consacrés aux animaux.

Au début, il peut sembler difficile de penser tout ce qui est nécessaire pour prendre soin d'un chat ou d'un chaton. Mais en lui offrant un bon départ, vous l'aiderez à s'habituer à son nouveau foyer, et favorisez son bien-être et une bonne santé.

  • Bien-être général
  • Le chat est-il l'animal qui vous convient ?

Aimer et partager cette page

Articles Liés
Adult Norwegian Forest Cat walking across a rug in a living room.

Points à considérer avant d'adopter un chat

Adult cat lying down next to an adult Golden Retriever.

Présenter des chats à d'autres animaux

Adult cat lying down indoors and being stroked by a child.

Apprendre aux enfants à prendre soin d'un chat

En savoir plus sur les races de chats

Rechercher des races

Voir toutes les races de chats
Maine coon adulte debout en noir et blanc sur fond blanc