02/05/2022

5 conseils pour combiner des aliments secs et humides dans l’alimentation de votre chien

 

 

Il faut savoir qu’il y a de nombreux avantages à nourrir votre chien en associant des croquettes à de la nourriture humide de type pâtées ou bouchées en sauce ou en gelée.

Le 1er avantage est que la nourriture humide aide à le maintenir hydraté. Cependant, elle ne fait qu'une partie du travail. C'est pourquoi vous devez toujours veiller à ce que votre chien ait à sa disposition de l’eau propre fraîchement renouvelée.

Conseil n°1: Privilégiez la nourriture optimale pour votre chien, parlez-en avec votre vétérinaire.

De nombreux aliments pour chiens sont désormais spécifiquement formulés pour différentes étapes de la vie ou pour des problèmes de santé particuliers Avant tout, il est important, lors du choix d’un aliment humide, de choisir un aliment humide de même marque et de même gamme que les croquettes. En effet, si les croquettes permettent par exemple de prendre en charge certaines sensibilités liées à l’âge ou à la race du chien, seul l’aliment humide correspondant permet d’apporter les mêmes bénéfices et les mêmes nutriments santé. A l’inverse, comme le fait de donner un aliment humide exige de réduire la portion de croquettes, si l’aliment humide n’est pas de la même gamme que les croquettes, le chien recevra moins de nutriments santé que prévu ! Avant de commencer à combiner une alimentation humide et sèche, il est bon de discuter avec votre vétérinaire pour vous assurer de privilégier la solution alimentaire optimale à donner à votre chien en fonction de son âge, son poids et de son profil de santé.

Conseil n° 2 : Nourrissez votre chien avec les bonnes quantités

Les quantités journalières recommandées pour les aliments pour chiens de qualité premium ont été précisément calculées fonction du poids corporel et de l’activité de votre chien. Elles diffèrent selon qu'il s'agit d'aliments humides ou secs. Les croquettes sont beaucoup plus concentrées en énergie et nutriments. On considère en moyenne que les croquettes sont ainsi 4 à 5 fois plus caloriques que les aliments humides. Le fait de pouvoir couvrir les besoins énergétiques du chien avec une portion alimentaire réduite est un point positif si le chien est un grand sportif, avec des besoins énergétiques élevés, ou encore chez un chien peu gourmand. A l’inverse, si le chien est stérilisé, sédentaire (soit moins d’1 heure de balade sans laisse par jour), ou a tendance au surpoids, ses besoins en énergie seront plus réduits, et donner une alimentation uniquement à base de croquettes ne permet pas toujours d’obtenir une bonne satiété. Ce problème s’accentue encore si le chien est glouton et semble affamé lorsqu’il est nourri uniquement avec des croquettes. Le fait d’associer un aliment humide aux croquettes permet donc d’augmenter le volume de la ration sans pour autant en augmenter les calories.

Lorsque vous passez d’une alimentation exclusivement à base de croquettes à une alimentation mixte, il ne suffit pas d'échanger une demi-tasse de nourriture sèche contre une demi-tasse de nourriture humide. Veillez bien à lire les recommandations indiquées sur les paquets d’aliments premium et si vous n'êtes pas sûr, demandez conseils à votre vétérinaire.

Conseil n°3 : Faites en sorte que l’intégration du nouvel aliment soit progressive pour votre chien

Les chiens semblent pouvoir manger n'importe quoi, mais leur système digestif n’est pas adapté à un changement brutal de nourriture. C'est pourquoi il est recommandé de proposer le nouvel aliment progressivement sur 1 semaine environ. Ainsi, leur digestion a le temps de s'adapter. Une bonne règle à suivre est d’intégrer 25% du nouvel aliment à 75% de l’ancien le premier jour et de modifier progressivement l'équilibre entre le nouvel aliment et l'ancien sur une période de sept jours jusqu'à ce que vous serviez l'équilibre final de l'aliment mélangé le septième jour.

 

Conseil n°4 : Il n'est pas nécessaire que votre chien les mange en même temps

 

Les aliments humides peuvent être distribués dans une gamelle à part. Dans le cas d’un chien difficile ou avec un petit appétit et qui boude ses croquettes, un mélange des croquettes avec l’aliment humide peut améliorer la prise alimentaire. A l’inverse, dans le cas d’un chien glouton, il est conseillé de disposer les croquettes dans un plateau de jeu (gamelle ludique, gamelle anti-glouton) ou dans un tapis de fouille, et de mettre l’aliment humide soit dans une gamelle à part. Quelle que soit l’option choisie, il faut veiller à ce que l’aliment humide soit consommé dans l’heure qui suit sa distribution. En effet, les aliments humides sèchent et s’oxydent très vite au contact de l’air et à température ambiante, ce qui les rend à la fois moins appétissants, et moins intéressants sur le plan nutritionnel. Il faut également nettoyer la gamelle ou le jouet où l’aliment a été disposé après consommation, car les petits résidus d’aliments humides sont un terrain parfait pour la prolifération des bactéries.

Conseil 5: N'oubliez pas l'eau.

Même en le nourrissant avec un aliment humide, vous devez toujours veiller à ce que votre chien dispose d'une gamelle d'eau fraîchement renouvelée. Gardez-la à l'abri du soleil pour qu'elle ne chauffe pas, prévoyez plusieurs gamelles ou bols pour qu'il y ait une solution de rechange si l'un d'entre eux se renverse en votre absence et surveillez sa propreté. Certains chiens sont connus pour plonger leurs pattes sales dans l'eau.

Haut de la page

Partager cette page